Construire une extension : les 6 règles à connaître

La famille grandit, madame veut acheter le dernier modèle de meuble, besoin d’une autre chambre, etc. Autant de raisons d’agrandir la maison en construisant une extension. On peut considérer cela comme un projet d’une grande envergure. Nous vous dévoilons 6 règles que vous devez connaitre avant de passer à l’attaque.

1- Se renseigner sur le plan local d’urbanisation

Avant d’entamer quoi que ce soit, il est important que vous passiez au bureau de votre mairie pour connaitre les plans locaux d’urbanisations. Sachez également qu’il existe des règles qui régissent la construction, la rénovation ou l’extension d’un bâtiment. Il se peut que vous ayez besoin de faire une déclaration préalable ou demander un permis de construire.

2- Y a-t-il un plan d’occupation des sols ?

Le POS fait partie des documents qui concernent les règles d’urbanisme. Il régit la construction ou la modification de construction. Si le plan d’occupation des sols tend à disparaître peu à peu, il existe encore des communes qui le réclament. D’où l’importance de se renseigner sur l’exigence de ce document comme pour le PLU.

3- Faire appel à un architecte

Même si la loi ne l’oblige pas, il est toujours nécessaire de faire appel à un architecte pour ce type de travail. Ce professionnel va prendre en note toutes vos idées, évaluer la situation de votre maison et agir en conséquence. Il vous aidera également sur toutes les démarches administratives et vous donnera des conseils. Vous ne le regretterez pas.

4- L’extension et la Réglementation Thermique 2012

La RT 2012 exige la construction de bâtiment qui consomme le moins d’énergie possible. Comme votre extension est considérée comme une nouvelle construction, donc elle doit suivre cette norme de réglementation thermique. Cette dernière concerne surtout l’isolation et l’énergie utilisée dans le bâtiment.

5- Faire des contraintes une force pour avancer

Les contraintes sont tout ce qui vous empêche de commencer ou d’aboutir votre projet d’extension. Y compris les différentes réglementations (PLU, POS, etc.). Pour y faire face, vous devez être souple et accepter les obligations qui s’imposent à vous. Il pourrait y avoir des changements de plan, de dimension, etc. Mais, prenez votre mal en patience si vous souhaitez vraiment élargir votre habitation.

6- N’oubliez pas la lumière

Une extension signifie que certaines ouvertures vont devenir des portes d’intérieurs ou qu’une chambre va s’enfoncer à l’intérieur. Vous devriez donc réfléchir ou demander à votre architecte de trouver le meilleur moyen pour qu’il y ait assez de lumière naturelle pour chaque chambre de la maison. Surtout celle qui est derrière l’extension.