Fixation de balustrade sur dalle béton: quelle mesure de sécurité

La balustrade est un élément architectural dont la fonction ne se limite pas à l’esthétisme. Sa pose doit également être conforme à des normes de sécurité.

Dans sa forme la plus traditionnelle, cet élément architectural se compose de balustres. Ces derniers sont des petites colonnes qui se distinguent par leur forme renflée. Un alignement de plusieurs petites colonnes constitue la balustrade. On peut alors assimiler cette dernière à un garde-corps ajouré. À noter que les balustres peuvent être en béton, en bois ou encore métalliques. Toutefois, de nouveaux formats de balustrade ont fait leurs apparitions au cours de ces dernières années. Certains modèles abandonnent les balustres conventionnels pour adopter d’autres formes ou designs.

Les matériaux utilisés pour composer la balustrade ont également évolué. On trouve aujourd’hui des modèles en verre pour donner un design moderne et contemporain à la maison.

La balustrade possède ainsi une fonction de garde-corps. La pose de la structure est une nécessité pour toutes plateformes surélevées – que celles-ci soient à l’intérieur ou à l’extérieur.

Les différentes techniques de fixation de balustrade

On distingue 3 types de fixation d’une balustrade ou d’un garde-corps. La première méthode est la fixation à la française. Cette technique est sans doute celle la plus pratiquée sur une dalle en béton. Celle-ci requiert en effet une fixation sur plat de dalle. Cela signifie que l’ancrage s’effectue sur la surface de la dalle en béton. La seconde méthode est la fixation à l’anglaise ou la pose en applique. Avec cette technique, l’ancrage s’effectue sur la tranche – la face verticale en d’autres termes – de la base de la plateforme surélevée. Et enfin, on trouve le système autoporté. Cette méthode de fixation se caractérise par l’absence d’ancrage. Il faut savoir que des contrepoids maintiennent la structure. Cette troisième technique de fixation n’est pas adaptée pour une balustrade sur une dalle en béton.

Fixation d’une balustrade : des possibilités pour chaque situation

Le choix de la technique de fixation de la balustrade n’est pas anodin. Celui-ci s’effectue en prenant en considération plusieurs paramètres. La nature du sol ou de la base de la plateforme surélevée peut déterminer le type de fixation. Il faut ainsi comprendre que la pose ne sera pas la même sur une dalle béton, un bac acier ou un plancher bois. Par ailleurs, on doit prendre en compte l’état du sol et l’épaisseur du sol.

Pose d’une balustrade sur dalle béton

Il faut savoir que la fixation à la française comme la fixation à l’anglaise est possible sur une dalle béton. Pour ce qui est de la fixation à la française, vous devez évidemment fixer la balustrade sur la dalle. En ce qui concerne la fixation à l’anglaise, vous fixer la balustrade contre l’épaisseur de la base en béton. Toutefois, la fixation à l’anglaise n’est pas toujours possible – en particulier quand la balustrade est en dur. En effet, la pose en applique peut ne pas offrir la stabilité nécessaire pour maintenir une lourde structure en maçonnerie. Pour ce qui est des balustrades en ouvrage métallique, la fixation à l’anglaise ne comporte aucun risque.