Surélever votre maison pour gagner de la place sans déménager !

On veut tous ajouter des surfaces complémentaires dans notre maison pour plus de confort. Le Graal serait de gagner de la surface en plus sans avoir besoin d’aménager. C’est tout à fait possible grâce à la réalisation de travaux de modification de la maison. Ce sont notamment des travaux qui visent à étendre la surface habitable d’une maison sans déménager. Parmi ces genres de travaux, la surélévation de la maison mérite d’être particulièrement mentionnée. En effet, c’est une technique qui offre de multiples avantages. C’est vraiment l’idéal si on veut obtenir facilement de la place supplémentaire au sein de notre foyer. Le point sur la surélévation d’une maison.

En quoi consiste la surélévation d’une maison ?

La surélévation d’une maison est un moyen qui permet de lui ajouter un étage supplémentaire. Plus précisément, cette opération consiste à enlever la toiture d’une maison et puis à rehausser sa façade en vue de créer un ou même plusieurs étages supérieurs complémentaires. C’est donc une extension verticale de la maison qui doit être distinguée avec l’extension horizontale. En effet, cette dernière consiste plutôt à ajouter des pièces complémentaires d’une maison en étendant, non pas sa hauteur, mais sa surface d’occupation du sol (extension au sol). C’est le cas par exemple de l’ajout d’une pièce complémentaire qu’on accole à une maison existante et qui réduit par conséquent la surface de la cour de cette maison.

Les atouts de la surélévation d’une maison

Comparée aux autres moyens d’extension de la surface habitable d’une maison, la surélévation d’une maison a des atouts considérables.

D’abord, par rapport à l’aménagement d’un comble, l’extension verticale d’une maison permet d’avoir une pièce complémentaire plus grande qu’un simple comble. En effet, la plupart des combles se caractérisent par leur basse hauteur qui ne permet pas d’y vivre confortablement. De plus, le comble ne peut pas toujours être aménagé en une pièce de notre choix. Ce n’est pas le cas des pièces qui sont obtenues à la suite d’une surélévation. On peut y aménager tous les genres de pièces imaginables (salon, salle à manger, salle de bain, douches, chambres, etc.)

Ensuite, vis-à-vis de l’extension verticale, la surélévation permet de conserver le coefficient d’occupation de sol d’une maison. C’est notamment la surface maximum que peut occuper une maison sur un terrain donné.

Par ailleurs, surélever sa maison au lieu de l’étendre horizontalement nous permet de profiter de plus d’espaces dans notre cours. On peut ainsi y aménager un jardin, un poulailler ou même une piscine pour certaines résidences. C’est surtout dans les zones urbaines qui manquent d’espace au sol que les surélévations sont très utiles. Une extension au sol est souvent impossible dans ces endroits là.

Comment surélever sa maison ?

En raison de sa complexité, la surélévation d’une maison ne peut être réalisée par n’importe qui. Vous devez notamment faire appel à un artisan ou à un entrepreneur compétent dans le domaine du bâtiment. ll est même préconisé de vous faire assister par un architecte avant et pendant la réalisation des travaux pour plus de sécurité et d’efficacité.

En ce qui concerne l’opération de surélévation en elle-même, elle peut se faire de deux manières : par la création d’une ossature en béton d’une part et par la création d’une ossature en bois d’autre part. La première a l’avantage d’être solide, mais sa réalisation est plus complexe. Donc, la seconde est celle qui est généralement conseillée pour ceux qui veulent avoir une surface complémentaire dans les meilleurs délais.

La surélévation d’une maison : une opération soumise à plusieurs conditions

Premièrement, ce ne sont pas toutes les maisons qui peuvent supporter une surélévation. C’est pourquoi, avant d’envisager une surélévation de votre maison, faites d’abord effectuer des études techniques approfondies pour déterminer si votre maison peut être surélevée.

Deuxièmement, l’extension d’une maison, qu’elle soit verticale ou horizontale, modifie l’aspect extérieur de votre maison et doit donc respecter les règles d’urbanismes. Pour cela, consulter au préalable le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune pour savoir si l’extension est permise dans votre localité et si oui, quelle est la hauteur et l’aspect extérieur autorisé. D’ailleurs, avant de débuter les travaux, vous devez déposer auprès de votre commune soit une déclaration de travaux, soit une demande de permis de construire la nature des travaux.