Vendre un terrain constructible

La vente d’un terrain constructible est actuellement devenue de plus en plus convoitée. En effet, par rapport aux autres investissements, ce modèle offre un grand nombre d’atouts. De plus, il s’avère que c’est un investissement rentable. Si vous souhaitez profiter des avantages d’une vente de terrain constructible, on vous conseille de suivre ces quelques lignes afin d’en savoir plus sur le sujet.

Comment savoir si votre terrain est constructible ?

Avant de procéder à la vente, il est important de tenir compte de certaines démarches. Pour commencer, on vous conseille de savoir si votre terrain est constructible ou non. C’est une étape à ne pas négliger si vous souhaitez évaluer le prix de votre terrain. Assurez-vous donc que votre terrain se trouve dans une zone constructible. On vous recommande également de vous rendre auprès de la mairie et de consulter le plan local d’urbanisme. En effet, si votre terrain se trouve en zone U, cela veut dire qu’il est constructible.

Monter un dossier foncier

Si votre terrain est constructible, on vous recommande de prendre le temps de réaliser les dossiers fonciers. En effet, un terrain qui dispose d’un dossier foncier a une grande chance de plaire aux acheteurs. Pour cela donc, vous aurez besoin d’un certificat de propriété, l’extrait cadastral et le certificat d’urbanisme. Ce dernier indiquera que votre terrain est situé dans une zone constructible.

Réaliser le bornage

Vous devez également penser au bornage de votre terrain. En effet, c’est une étape à ne pas négliger si vous souhaitez vendre entièrement ou partiellement votre terrain. Cependant, on vous conseille de faire appel à un géomètre pour la réalisation de cette étape. Si vous souhaitez montrer à votre acheteur votre sérieux, on vous recommande de ne pas négliger cette étape.

Le prix de votre terrain

Une fois que votre terrain est borné, on vous conseille d’estimer sa valeur. Mais, afin d’éviter les mauvaises surprises, il est important de demander l’aide d’un expert immobilier ou d’un notaire. Votre professionnel fera en sorte de tenir compte de sa superficie, de sa modalité d’accès, de ses éventuels raccordements et de son inclinaison. Le prix de votre terrain doit être également aligné aux prix usuels dans votre région.

Si vous souhaitez augmenter le tarif de votre terrain, vous devez également penser à sa viabilisation. En effet, cette solution consiste à nettoyer le terrain et à faciliter l’accès au terrain. La réalisation de ce projet est plus onéreuse, cependant ces travaux augmenteront la valeur de votre terrain.

Réaliser un contrat de vente

Si vous souhaitez vendre votre terrain constructible, on vous conseille de ne pas oublier le contrat de vente. Vous devez donc faire appel à votre notaire et réaliser une promesse de vente avec une date déterminée. Une fois que c’est fait, vous devez également réaliser le contrat de vente final et le paiement intégral du prix du terrain.

Si vous pensez que vous n’avez pas les compétences nécessaires pour la réalisation de ces démarches. On vous conseille toujours de faire appel à un professionnel. Il pourrait vous aider à respecter toutes ces formalités.